FAMILLE FONTAINE



    D'aussi loin que l'on a pu remonter le temps, après de courtes recherches, les Fontaine de Saint-Dizier sont originaires du département des Vosges, très exactement du village de Rémois (commune de Longchamp-sous-Châtenois, près de Châtenois, arrondissement de Neufchâteau). Signalons qu'en 1810, un Fontaine était maire de Longchamp (149 habitants), tandis qu'un autre était adjoint au maire de Rémois (86 habitants).

    1) FONTAINE Pierre-Elophe

    Il est né vers 1724, très certainement à Rémois. C'est le premier Fontaine connu. Il épousa Thérèse Barjonnet (ou Barjonette) et exerçait la profession de laboureur, ce qui signifie que c'était un paysan plus aisé que d'autres (car il possédait ses propres outils de labeur). II eut, parmi ses enfants
     Pierre-Elophe, laboureur à Foucaucourt,
     Rémy (né vers 1754)
     Claude (No 2)
Le prénom bizarre (Elophe) provient d'un Saint originaire des Vosges. Pierre-Elophe est décédé le 12 fructidor an V (août 1795) à Rémois, à l'âge de 71 ans.

    2) FONTAINE Claude-Nicolas

   Né vers 1762 à Rémois, il est également laboureur (en 1809, on le dit Cultivateur, toujours à Rémois). Marié à Catherine Thiébaut en juin 1795 (fille de Mathias Thiébaut et de Marguerite Marc), il eut notamment :
    Gaspard, mort à l'âge de 5 ans en l'an XIV (1805)
    Jean-François(No 3).

    3) FONTAINE Jean-François, Dit François

   Il est né à Rémois le 7 thermidor an VI (25 juillet 1797) et sera le premier Fontaine à exercer la profession de charpentier. Marié à Marie Pucelle, il vit dans le village voisin de Longchamp-sous-Chatenois, où il décède le 9 mai 1840, à l'âge de 43 ans. Deux enfants nous sont connus:
   Victor-Emile (No 4)
   Marie-Thérèse. Celle-ci, née à Lonchamp en 1827, décèdera à Saint-Dizier (Haute-Marne) chez son frère Emile, en 1889, étant célibataire.

    4) FONTAINE Victor-Emile, Dit Emile

   C'est lui qui s'installa à Saint-Dizier avec sa famille (épouse, enfants, soeur...), dans les années 1870 ou 1880. II est né à Lonchamp-sous-Chatenois le 20 juin 1831 et épouse Marie-Julie Salmon (née le 4 avril 1836 à Longchamp, fille de Pierre Salmon, instituteur à Lonchamp et de Catherine Guillaume). De leur union, naquit au moins 5 enfants.
   Emile Fontaine réside d'abord à Dommartin-sur-Vraine (Vosges),puis à Châtenois, dans les années 1860, comme bourrelier, avant de s'installer à Saint-Dizier, ville ouvrière, où il est employé comme mouleur (il habite rue de La Noue, c'est à dire Avenue de la République, il fut donc peut-être employé aux Fonderies de La Noue). Son épouse Julie Salmon meurt à son domicile le 25 mars 1895, Emile Fontaine la rejoint le 31 décembre 1898. Ses enfants:
   Jules-Ferdinand, né à Dommartin-sur- Vraine en 1860, domicilié à Paris (XIè) puis employé comme mouleur à Saint-Dizier. Il épouse en 1889 à St-Dizier, Marie Jacob.
   Paul-Emile, né à Dommartin-sur-Vraine en 1862, mouleur à Saint-Dizier, époux en 1889 de Joséphine-Berthe Graillot, décédé en 1919. Ils eurent notamment Georges-Maurice Fontaine, né en 1890 à Saint-Dizier, marié en 1920 à Saint-Dizier avec Charlotte-Marie Garnier, décédé en 1965 à Soyaux (Charente).
   Georges, né en 1864, mouleur à Saint-Dizier.
   Henri-Louis (No 5), né à Châtenois en 1866.
   Marie-Joséphine, née à Châtenois en 1870, sans profession à Saint-Dizier, épouse de Théophile Masson en1889.
      Il y eut peut-être d'autres enfants.

    5) FONTAINE Henri-Louis

   Né à Châtenois (Vosges) le 4 octobre 1866, il s'installe tout jeune avec sa famille à Saint-Dizier. Résidant rue de La Noue, il est également employé comme mouleur. Le 18 octobre 1890, il épouse à Saint-Dizier Lucie-Louise Remy, dont la famille est également d'origine vosgienne (installée dans la région avant la Révolution Française). Dans les années 1890, Henri Fontaine vient travailler à Sommevoire où il vit place Notre-Dame. Sa date de décès n'est pas connue mais il semble être mort relativement jeune. Il eut au moins 5 enfants :
   Henri-Lucien, né en 1890 à Saint-Dizier, mort à l'âge de 2 ans.
   André-Maurice, né en 1891 à Saint-Dizier, marié à Paris avec Marguerite Petitjean en 1917, décédé en 1947 à Toulouse.
   Fernand-Chéri, né en 1892 à Saint-Dizier, marié à Saint-Dizier avec Louise-Jeanne Etienne, mort à Saint-Dizier en 1964. Ils eurent 11 enfants parmi lesquels: Fernand, Pierre, Raymond, Michel, Ginette... Ils résidaient rue Lalande puis rue Godard-Jeanson.
   Pol, marié à une femme prénommée Maria, d'où: Pol (futur 1er adjoint à la ville de Saint-Dizier et conseiller général) et James.
   Roger (N° 6), né en 1899 à Sommevoire et père de Liliane.

    6) FONTAINE Roger ( le père de Liliane)

    Il naît à Sommevoire, place Notre-Dame, le 11 février 1899. Engagé peut-être durant la 1 ère Guerre Mondiale, on le retrouve en 1919 comme soldat des troupes de marine en Russie du Nord, à Arkhangelsk. De retour à Saint-Dizier, il vient travailler comme électricien à Vitry-le-François où il épouse Léa Dhôtel, en 1922.

   Il pratique la boxe dont il devient champion de Champagne en 1922, et participe également à des épreuves de marche (il prend part en 1929 à la fameuse épreuve Paris-Strasbourg mais abandonne à Epernay). Mutilé d'un bras à la suite d'un accident du travail, il obtient un emploi de garde champêtre (auxiliaire puis titulaire), en 1931. Durant la guerre, l'exode le mène jusqu'en Corrèze où le sous-préfet d'Ussel le félicite pour sa conduite(il sauva deux enfants lors d'un bombardement).

    II rentre à Saint-Dizier et assure la garde du dépôt de la fôrêt du Val lors de la libération de Saint-Dizier. Il décède à Saint-Dizier le 8 avril 1960, à l'âge de 61 ans. De son mariage avec Léa Dhôte], il eut 15 enfants, dont 2 morts en bas-âge. Le couple résida à Vitry, puis avenue de la République, rue Godard-Jeanson, enfin Grande-Rue aux Ajots. Ses enfants :

   Jacqueline née en 1923
   Reine née en 1924
   Liliane née en 1926
   Roland né en 1932
   Serge né en 1934
   Monique née en 1935
   Josiane née en 1937
   Jean né le 04/08/0938
   Jacques né le 07/01/1940
   Michèle née en 1942
   Nicole née en 1945
   Christiane née en 1947
   Josée née en 1948

   Ils eurent 43 petits-enfants, une cinquantaine d'arrières-petits-enfants, au moins 3 arrières-arrières-petits-enfants.


L'ASCENDANCE DE LUCIE-LOUISE REMY (la mère de Roger Fontaine)

Parents, grands-parents, arrières-grands-parents. arrières-arrières-grands-parents...
   Remy Lucie-Louise 13.12.1868 St-Dizier
   Remy Charles 18.02.1838 St-Dizier boulanger
   Chilot Marie-Louise 15.04.1847 St-Dizier lingère
   Remy Charles 15.05.1813 St-Dizier 14.10.1865 id boulanger
   Rolot Marie-Catherine 11.10.1812 Ancerville 16.02.1882 St-Dizier boulangère
   Chilot FranÇois 09.12.1807 St-Dizier 05.11.1854 id charpentier
   Godard Marie-Marguerite 29.05.1810 St-Dizier 01.07.1864 id couturière
   Remy Jean-Pierre 28.01.1784 St-Dizier., perruquier, boucher
   Percin Marie-Anne 22.08.1785 St-Dizier 08.01.1837 id bouchère
   Rolot François
   Halot Thérèse 11.02.1791 Bar-le-Duc 55 12.02.1876 St-Dizier sage-femme
   Chilot Etienne 7.08.1774 à Saint-Dizier 29.3.1840 à Saint-Dizier Charpentier
   Chilot Pierrette 07.02.1774 St-Dizier 28.09.1843 id
   Godard Jacques-Louis 12.02.1782 St-Dizier 13.05.1854 id vigneron
   Guérin Marie-Nicole 27.08.1783 St-Dizier 22.02.1872
   Remy Pierre 09.1740 Rambervillers 8802.02.1812 St-Diz Mtre-perruquier
   Didron Marie-Madeleine 26.06.1747 Hoéricoort 27.02.1784 St-Dizier
   Percin Louis-Nicolas 15.02.1762 St-Dizier 26.03.1806 id boucher
   Trouard Marie-Anne 15.08.1761 St-Dizier 28.04.1814 id
   Rolot
   Halot
   Chilot Nicolas-Martin 04.07.1748 St-Dizier 01.04.1817 id marinier
   Colson Pierrette 23.03.1750 St-Dizier
   Chilot Nicolas 06.11.1744 St-Dizier 17.06.1810 marinier
   Pintat Nicolle 08.08.1743 St-Dizier 09.10.1809
   Godard Jacques-Louis 27.09.1754 St-Dizier marinier    Godard Marie-Jeanne 20.02.1755 St-Dizier 15.11.1812 vigneronne
   Guérin Marie-Nicole 04.09.1753 St-Dizier 30.05.1820 vigneronne
   Fromont Marie-Jeanne 28.03.1752 St-Dizier

Plus vieil ancêtre connu
   Didron Louis, d’Hoéricourt, né au XVIè Siècle.

Autres familles étudiées sur Saint-Dizier :
    Barasliqué, Beaulieu, Berthelmy. Buret, Chasnel, Collin, Collet, Cousin, Daguet. Dallemagne, DaIlicbamps, Defontaine. Delamarche, Deniau., Despoyant, Faysson, Feuillet, Flabat, Foucaut. Gaillard, Gayot, Gérard, Gervaisot. Gras, Gueudelot, Guillaume, Herat, Hocquet, Humbert. Husson. Lebeau, Levasseur, Longchamps, Mathiot, Maulois, Mergallet, Millois. Molandre, Moreau. Mourot, Moustat. Nacheu, Nivard, Nollot, Parisot, Paymal, Petit, Pitois, Poiret, Ragrenaut, Ricl1ardot, RoDin, Rougeot, Roussel, Royer, Savigny, Thomas, Vanel, Vivenot, etc.

Quelques faits
   - Pierre-Charles Trouard (1729-an XII), maréchal-ferrant, a été élu échevin (conseiller municipal) de Saint-Dizier, en 1765.
   - Nicolas Levasseur (l'aîné) (1634-1704) est notaire royal à Saint-Dizier.
   - François Mourot a été trouvé mort dans la Marne le 21 mars 1724 à l'âge de 55 ans

Pour Maurice Delaplace
   Mariage le 22.10.1884 de Pierre-Adolphe Remy. 60 ans. manouvrier au fourneau de Marnaval. né à Nuisement-aux-Bois (51) le 24.08.1824, avec Thérèse-Mélancienne Foret, 58 ans, de St-Dizier.

Quelques photos